l\'As de Bique

l\'As de Bique

concernant les chevreaux


LES MALADIES  CHEZ LES CHEVREAUX


Les diarrhées néonatales peuvent être dues à des facteurs nutritionnels ou infectieux. Parmi ces derniers, une importance particulière doit être accordée aux colibacilles, aux clostridies, aux salmonelles, aux rotavirus et aux cryptosporidies.


la colibacillose

Problème d’hygiène défectueuse du matériel de
préparation et de distribution du lait. La
contamination se fait par les poussières, la paille,
les eaux souillées.
Les bactéries se développent très rapidement dans
le colostrum ou dans le lait conservé trop longtemps
(une journée maximum) tiède ou à température
ambiante (excellent milieu de culture).

Il s agit d une diarrhee qui survient sur les chevreaux de quelques jours qui se caracterise par des
excrements jaunatres de plus en plus fluides et qui finissent par deshydrater le chevreau. Ce dernier
se tient debout le dos voute, signe de douleurs abdominale puis se couche.

On peut remarquer une odeur fétide, et une fièvre (41°-42°)

Sans traitement l'évolution
vers la mort se fait en 12 a 72 Heures.


Le cabris mou:

Il s'agit de chevreaux dont l'âge varie de 3 à 10 jours et qui présentent des difficultés progressives ou subites à la station debout, puis à la marche. «Ils se laissent tomber, n'ont plus de force, les jambes ne les tiennent pas» Le syndrome de mou peut s'accompagner ou non de diarrhées éventuellement infectieuses (voir suite de l'article pour diagnostic). Très souvent ce syndrome est lié à des défauts de digestion des laits avec difficultés d'emprésurage naturel dans la caillette. En l'absence de diarrhée il est préconisé une diète de lait de 48 heures, remplacée par des sachets repas (réhydratant). La reprise du régime lacté se fait si possible accompagnée d'agents de digestion (quelques gouttes de présure ou Corydiet ND) Il faut se poser les quelques questions :
• La poudre de lait ou le lait estil de bonne qualité ?
• La poudre de lait délayée estelle distribuée à la bonne température (37-38°) ?
• La poudre de lait est-elle bien dosée ?
• Les éléments ou outils de distribution sont-ils lavés, rincés, nettoyés à chaque usage ?
Sachez également que le mouvement de succion avec la tête haute stimule la fermeture de la gouttière oesophagienne, amène e lait directement à la caillette et par-là favorise l'emprésurage naturel du lait. Des éleveurs utilisent avec satisfaction des apports préventifs de sélénium et vitamine E (injectables aux chèvres avant mises bas ou directement sur les chevreaux). Cette solution peut s'appliquer en curatif


le syndrome de la bouche baveuse
se rencontre chez les chevreaux ages de 12 a 48 heures et peut toucher jusqu a 80 pour cent des
effectifs. Dans un premier temps le chevreau devient apathique, mou et refuse de teter tout en
presentant une hypersalivation puis des difficultes respiratoires. Evolution mortelle en 12 a 24 h.


la septicemie colibacillaire
se rencontre chez les chevreaux qui n ont pas bu le colostrum et qui ne sont donc pas proteges
contre les colibacilles. Cette maladie provoque une forte fievre et atteint le systeme nerveux
central. La mort survient en quelques heures et ce malgres tout traitement. On observe parfois des
morts subites.


la cryptosporidiose

diarrhée
verte à grise avec quelques éléments
sanguins parfois, qui se
traite avec des sulfamides. Il existe
un traitement préventif à la
naissance.
Quelques fois d'autres germes
profiteurs peuvent se rajouter
dans l'antibiogramme (grille d'activité
des antibiotiques)
On promet bientôt la commercialisation
d'un test sur le sang
de chevreau qui permettrait d'apprécier
le transfert de colostrum
de la mère aux jeunes (qualité
des colostrums) ; nul doute que
ce test viendra apporter de l'efficacité
au niveau des stratégies
préventives.
Quels sont les
agents anti infectieux actifs sur
le germe ? Il existe des tests adaptables
dans tous les cabinets vétérinaires
avec une réponse simple
en quelques heures. Au-delà il
est logique dans les cas de colibacilloses,
d'envoyer un chevreau
mort en laboratoire pour
identification du ou des germes
responsables et des antibiotiques
actifs ou résistants - ce qui est le
plus important à connaître.
Les conditions
d'élevage favorisent-elles cette
infection ? Pour la prévention
c'est le point capital à creuser.


Le Syndrome respiratoire aigu

Souvent à 10 ou 30 jours et plus
des pneumonies aiguës surviennent,
avec ou sans toux, avec ou
non-mouchage.
Il convient de faire pratiquer une
ou des autopsies avec analyses
de laboratoire sur les germes
concernés (antibiotique - sensible)
; si un seul germe est concerné
l'usage d'antibiotique à titre
préventif (métaphylaxie) est courant.
Cette attitude confortable (sauf
pour le portefeuille) peut générer
un questionnement sur la
qualité du logement, son degré
d'hygiène, les conditions d'ambiance
(humidité).
N'oublions pas que les chevrettes
sont l'avenir de l'élevage et
qu'une chevrette avec la moitié
des poumons abîmée n'aura que
50 % d'air à sa disposition par
rapport à une saine pendant
toute sa durée de vie. Les litières
humides, pollués, sales, le
défaut de ventilation, l'humidité
d'un mur sont souvent les
points de départ des soucis.
Il faut aussi se poser des questions
sur le niveau d'acidose
chronique des chèvres adultes.



Les arthrites
omphalophébites
Des phénomènes infectieux
comme les «gros nombrils»
accompagnés ou non d'arthrites
font appel à un traitement antibiotique
ciblé. Il n'est pas interdit
de vérifier si les nombrils sont
désinfectés (teinture d'iode), si
les litières sont propres.

L 'ecthyma
L'ecthyma est une maladie caractérisée
par des éruptions de croûtes
sur la bouche et le nez (parfois
oreilles), lèvres, gencives. Si
sur les chevrettes en cours de
sevrage cette éruption ne présente
que peu de danger, sur des
chevreaux plus jeunes elle présente
un risque de surinfection.
Le choix de l'antibiotique est laissé
à l'appréciation du vétérinaire
consultant.

- Antiseptique local (teinture d'iode…)
- Homéopathie: borax, mercurius sol en 5CH
- Stimuler l'immunité des animaux
- A volonté : mélange d'argile (60%), soufre (20%), cendre de bois (20%)




30/11/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres