l\'As de Bique

l\'As de Bique

enterotoxemie


enterotoxemie


Symptômes:
 Abattement, diarrhée, bruits respiratoire augmenté, atonie ruminale, fièvre, démarche d'ébriété.

Mort subite due à une pullulation massive en quelques heures de
bactéries normales du tube digestif (Clostridium Perfringens) rompant l'équilibre
existant.
L'animal tombe sur le sol, renverse la tête en arrière et "pédale" avec
frénésie comme s'il souffrait de l'abdomen.
Puis il sombre dans le coma et meurt et dégage une odeur
repoussante.

Sujets atteints:
 tous mais surtout les individus jeunes les plus gros et les

meilleurs (à croissance très rapide)

Facteurs favorisants:
L'enterotoxemie est directement liées à l'alimentation et impliquent parfois une association avec un état d'acidose ou d'alcalose. Elles survient après un apport brusque de céréales ou une ingestion trop importante d'herbe jeune et riche ou un manque de cellulose dans la ration ou un stress (variations climatiques, parasitismes gastro-intestinal)
Apport trop important de concentrés très riches qui entraînent un excès d'azote.
Dans le cas où les apports alimentaires sont à la limite de l'excès,

l'entérotoxémie n'est pas immédiate, mais peut sévir lors de changements climatiques
(orage - temps lourd).
Le manque de phosphore, calcium, magnésium, l'insuffisance de
cellulose

 
Traitement:
Pour les plus atteints qui sont dans le coma: la mort est irrémédiable.

Aucun traitement n'est possible.
Pour les sujets faiblement atteints: injecter un sérum anti perfringers
puis corriger l'alimentation.
Pour tous les autres sujets du troupeau: corriger immédiatement
l'alimentation de façon à rééquilibrer le taux d'azote fermentescible.

Prévention:
Employés correctement, les méthodes d'immuno-prévention
(vaccins et sérums) donnent une garantie proche de 100 %:
- vaccination généralisée: quelque soit les vaccins utilisés, ils doivent
tous avoir un pouvoir antitoxine. Consultez votre vétérinaire pour le choix des
vaccins et leur utilisation (les vaccins associés sont les plus économiques).
La vaccination de rappel des chèvres, 2 à 3 semaines avant la mise bas, fournira aux
chevreaux, par le biais du colostrum, les anticorps suffisants pour une protection de 8
à 12 semaines.

equilibrer les rations: azote fermentescible et énergie (problème
d'acidose):
Mettre les animaux sur un pâturage plus pauvre ou réduire la ration
pendant quelques jours avant de la remettre au niveau initial (= bon équilibre
alimentaire)
Donner plus de bon foin (foin de pré par exemple)
Si vous avez vérifiez le taux d'azote, pensez aussi à l'acidose pour les
animaux de + de 2 mois et corrigez si nécessaire en donnant du bicarbonate (ou
carbonate de chaux): 5 à 10 g / jour (env. 1 % de l'alimentation)
Donner des compléments minéraux et vitaminés.
Toutes modifications d'alimentation doivent être assurées avec une
transition douce (1 semaine à 10 jours).



30/11/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres