l\'As de Bique

l\'As de Bique

l'alcalose

L’alcalose
C'est une intoxication due à l'accumulation excessive d'ammoniac dans le rumen. C'est un phénomène
inverse de celui de l'acidose.

Les bactéries ruminales dégradent les matières
azotées et utilisent l'ammoniac qui en résulte
pour fabriquer leurs propres protéines et pour
proliférer.
L'excédent d'ammoniac est transformé en urée
par le foie dont une partie sera réutilisée par la
flore ruminale ultérieurement lorsque l'ammoniac
manquera : une autre partie sera évacuée dans
l'urine, les crottes et le lait.
L'ammoniac neutralise les acides du rumen ;
cependant, lorsque l'excès est important le pH
s'élève vers 7,5 et plus, et il devient très
défavorable à l'activité de la flore ruminale.

Symptomes:
Ce sont ceux de l'indigestion. La chèvre paraît ronde. Les crottes se ramollissent en bouses de couleur
noire ; l'apparition d'entérotoxémie estfréquente. Des symptômes nerveux peuvent apparaître. En
fromagerie, le caillé se désagrège.

Causes:
L'excès important de l'apport azoté et le déséquilibre azote/énergie de la ration sont responsables des
alcaloses.
− Excès d'azote notamment non protéique par les fourrages verts jeunes, l'ensilage d'herbe surtout s'il
est mal conservé, les foins très feuillus, les tourteaux.
− Manque d'énergie (amidon) : l'activité microbienne est réduite pour utiliser l'ammoniac disponible.
− Excès d'énergie : l'état d'acidose que l'on constate alors au départ, induit une alcalose par blocage ou
destruction de la flore microbienne capable de dégrader la matière azotée.

Traitement:
Dans sa forme aiguë : consulter son vétérinaire. L'apport d'eau vinaigrée, de propionate de soude réduisent
l'alcalinité du rumen.
Il est nécessaire de coriger la ration dans tous les cas :
− Réduire l'apport azoté global et non protéique.
− Remplacer de l'azote non protéique par une source de protéines protégées : luzerne déshydratée,
tourteau tanné...
− Ajouter des céréales dans les rations qui manquent d'énergie.
− Rechercher l'équilibre entre l'énergie et l'azote utilisable de la ration : l'écart entre l'azote
disponible(PDIN) et l'azote valorisé par l'énergie (PDlE) sera inférieur ou égal à 10 g par unité
fourragère lait (UFL) : PDIN - PDIE
———————— = ≤ 10g /UFL
UFL




16/01/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres