l\'As de Bique

l\'As de Bique

le lait et le lactosérum




LE LAIT DE CHEVRE:


    Le lait de chèvres se digère plus facilement que le lait de vache et il est donc recommandé pour les bébés et les personnes qui supportent mal ce dernier. Le caillé est beaucoup plus fin et plus digeste. De plus il est naturellement homogénéisé car il est dépourvu d'une protéine, l'agglutinine. En outre, le lait de chèvres n'a pas de lactose, substance que certaines gens ne peuvent tolérer.

Contrairement à une idée reçue, le lait de chèvre n'a pas naturellement mauvais goût : quand il est manipulé correctement, qu'il vient de chèvres propres et en bonne santé, et qu'il est recueilli de manière hygiénique et réfrigéré rapidement, le goût n'a rien de particulier. C'est pourquoi il est nécessaire de séparer des chèvres laitières le mâle dont l'odeur est forte, car il pourrait leur transmette cette odeur et souiller le lait.

Le lait de chèvres est aussi utilisé pour faire des fromages très populaires comme le Rocamadour et la Feta, bien qu'il puisse aussi bien être utilisé pour fabriquer n'importe quel type de fromage.




Pipockas




Le lactoserum:

Le petit-lait (ou lactosérum) est le constituant essentiel du lait. Il est obtenu après l'avoir débarrassé des caséines et des lipides, procédé utilisé dans la fabrication des fromages. Le lactose est le constituant principal du petit-lait. Il joue un rôle important dans l'entretien d'une flore digestive saine, favorise l'absorption du calcium et d'autres minéraux, facilite le transit intestinal et possède des propriétés diurétiques. Les protéines du petit-lait, de bonne qualité nutritionnelle, sont très digestes. Elles participent également à la stimulation de l'immunité. Par leur structure, elles constituent des précurseurs du glutathion, molécule intervenant dans les mécanismes de lutte du corps contre les fameux "radicaux libres", destructeurs de nos cellules. Le petit-lait est riche en minéraux et en vitamine B2, essentielle dans la prévention de troubles cutanés et visuels.

En plus de son rôle dans l'entretien d'une bonne flore intestinale, il stimule durablement et de manière douce la digestion en renforçant le péristaltisme intestinal. Cette remarquable activité rend le petit-lait très utile dans les constipations chroniques ou occasionnelles, sans effet délétère sur les intestins. L'intérêt nutritionnel et curatif du petit-lait provient en fait des nombreuses synergies d'action entre les différents éléments le composant. Par exemple, une meilleure assimilation des nutriments par la muqueuse digestive peut être obtenue par trois activités complémentaires: une meilleure dissolution des sels minéraux par l'acide lactique, le soutien de régénération de la flore digestive, un milieu intestinal sain où les nutriments ne sont pas détruits par les toxines de putréfaction intestinale.

Le petit-lait représente également le complément alimentaire de choix pour les régimes et la régularisation de poids du fait de son extrême pauvreté en corps gras et de son faible apport calorique. Il est disponible sous de nombreuses formes (granulés, poudres, pastilles) et s'utilise en cures renouvelables, qui peuvent durer de 6 à 24 jours.
Le petit-lait doit être considéré comme un aliment de haute qualité nutritive et toutes ses propriétés se retrouvent au centre des activités métaboliques de l'organisme et, par conséquent, au centre de nombreuses fonctions vitales.

Claude Kondolff, docteur en pharmacie





03/12/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres